Production d'eau potable

 

Qu'est ce qu'un captage ?

Par captage, on entend un ouvrage de prélèvement exploitant une ressource en eau, que ce soit en surface (prise d'eau en rivière) ou dans le sous-sol (forage ou puits atteignant un aquifère). Qu'ils soient destinés à l'alimentation en eau potable, à l'irrigation ou aux usages domestiques et industriels, tout captage doit être déclaré : en mairie pour les prélèvements inférieurs à 1000 m3/an ou à la DDTM pour les prélèvements supérieurs à 1000 m3/an (avec demande d'autorisation pour les prélèvements supérieurs à 200 000 m3/an). Au-delà de ces aspects quantitatifs, les ressources destinées à l'AEP, qu'elle soit individuelle ou collective, sont également soumises à des contrôles qualitatifs obligatoires, en rapport avec les normes à la consommation humaine établies par le code de la santé publique.

Les différents points de captage et le volume prélevé

Le SIAEP dispose de 8 points de captage dont sont prélevés chaque années et en moyenne 1 048 65 m3 d’eau en 2018.

♦   Saint Andelain, ( 83 729 m3)

♦   Fontaine Saint Jean Narcy (158 137 m3);

♦   Captage de Corbelin à La Chapelle St André (367 569 m3);

♦   Puits des Baudions à Corvol l’Orgueilleux (48 899 m3);

♦   Puits de Dordres à Corvol l’Orgueilleux (15 979 m3);

♦   Captage des Andryes à Surgy, (75 404 m3);

      ♦   Captage de la source de la Fontaine d'Antan et la station de traitement les Rabions à Donzy, (132 252 m3).

 

En 2019 

L'arrivée de nouveaux points de captage suite à l'entrée de la Commune de Couloutre et de Sainte Colombe des Bois, ce qui amène le SIAEP a disposé de 10 points de captage 

  • Captage est la station Les Bassots à Couloutre (22 729 m3)

  • Captage de la source Villarnault à Sainte Colombe des Bois (16 704 m3)